Pourquoi voyager en famille à Rome (et pas ailleurs) a boosté notre positivité ?

P1030415

La famiglia sulla piazza del popolo

Nous venons juste de rentrer d’une semaine géniale à Rome et voulions partager avec vous notre expérience. Depuis quelques années, nous avons pour objectif de faire voyager nos enfants le plus possible.

Comme dit l’adage : “les voyages forment la jeunesse”. Ceux qui sont habitués à voyager vous le diront : le voyage c’est l’école de la vie et on ne se lasse pas de découvrir l’autre et de se découvrir soi en même temps.

P_20160415_152801

Notre grand dans l’avion

On peut ainsi comparer nos façons de vivre et adopter une autre façon de faire les choses à laquelle on n’aurait pas forcément pensé.

P_20160409_143923

Le lit de l’une des chambres de l’appartement loué. Le bon goût à l’italienne.

On sort de la routine habituelle et on prend le temps de vivre différemment pendant quelques jours (ou plus).

Tout d’abord pourquoi nous aimons voyager ?

Nos motivations reflètent parfaitement les résultats de plusieurs études du Canadian Bureau for International Education, de la London Business School et de l’institut Bloomberg.

  • 83% des couples interrogés pensent que leur relation est toujours romantique grâce aux voyages.
  • 50% des personnes interrogées se sentent reconnectées avec leur famille après avoir voyagé.
  • 75% des cadres estiment que les voyages préviennent le surmenage.
  • Nous avons toujours beaucoup voyagé que ce soit dans le travail ou dans la sphère privée et voulons continuer à le faire.

Pourquoi l’Italie et pourquoi Rome ?

  • L’Italie est la 3ème destination et Rome la 5ème ville la plus romantique dans le monde.
  • Les Italiens adorent i bambini (les enfants) !
  • On trouve le Vatican à Rome (avec la fameuse chapelle Sixtine) et de la beauté et des oeuvres d’art partout, oui partout, partout.
  • On mange vraiment très bien pour des prix raisonnables.

Les bienfaits de parler une langue étrangère

Notre plus grand apprend l’anglais à l’école (il est en cm1). Grâce aux voyages et aux jeux : il connaît aussi maintenant quelques mots en espagnol, italien, russe et allemand.

P1030396_Parler une langue étrangère telle que l'italien

Se débrouiller pour demander à quelqu’un de faire quelque chose dans une autre langue

De nombreuses études démontrent que la pratique d’une langue étrangère est bénéfique pour la santé, et surtout pour le cerveau. En effet, la pratique d’une ou plusieurs autres langues étrangères permettrait :

  • Une meilleure flexibilité cognitive
  • Un esprit plus vif en vieillissant
  • Un regard différent sur les mots et sur leur construction
  • De meilleures capacités analytiques à l’école
  • D’avoir un cerveau plus prompt au changement
  • De penser dans une autre langue et de voir les choses différemment pour prendre une meilleure décision

P1020885_La famille devant l’une des nombreuses fontaines de la ville

La famille devant l’une des nombreuses fontaines de la ville

Les bienfaits de se débrouiller pour se faire comprendre

On essaie de communiquer avec une langue que l’on ne maîtrise pas forcément et on arrive quand même à communiquer en faisant preuve d’imagination (en créant une sorte d’Esperanto fait d’anglais, d’italien et de français par exemple) et de conviction.

On demande aux chauffeurs de bus, aux taxis ou aux policiers son chemin alors qu’ils ne parlent qu’italien.

Nos enfants passent commande de leur menu tout seul au restaurant avec leurs quelques mots et sans l’aide de papa ou maman.

On redécouvre la vie de famille avec un côté plus aventureux. Chaque jour nous voulions voir quelque chose de nouveau que nous n’avions pas encore vu !

C’était la première fois que nous allions à Rome. Nous avons eu un temps superbe pendant tout notre séjour avec des pointes à 30°.

Sous le charme de la ville éternelle, nous avons alterné les visites sportives et les visites plus cool dans le centre-ville.

Il a été facile de faire le lien entre ce qu’étudient nos enfants à l’école (comme par hasard une des leçons d’histoire portait sur l’empire romain ) et les lieux visités, tous, chargés d’histoire.

Visites cool :

Le Vatican :

En face de la basilique Saint-Pierre et dans les musées du Vatican :

P1020807

P1030281_Musées du Vatican

Dans les musées du Vatican en direction de la fameuse chapelle Sixtine (située tout à la fin de la visite) :

P1030287_En direction de la chapelle Sixtine

P1030294_Une petite pause près de la chapelle Sixtine

 

Selfie sur la place Saint Pierre et les enfants avec un garde suisse qui était très sympa :

 

Sur la place Saint Pierre

Les enfants et un garde suisse au Vatican

Rome “cool”

La marche favorise la production d’ocytocine (l’hormone du bien-être et de l’amour) et diminue le stress.

Nous avons fait environ 10 kilomètres à pied le premier jour pour avoir un aperçu de Rome et faire le plein de l’hormone de l’amour et du bien-être.

Les jours suivants, nous avons privilégié les transports publics.

 

Le forum romain :

 

P1020891_Le forum romain

P1030102_Près du Mont Palatin et au coeur du forum romain

 

Le site du temple de Vesta et la dégustation d’une glace à côté du cirque Maxime :

 

P1030204_Le temple de Vesta se trouvait ici il y a quelques sièclesP1020918_Une douceur sur le cirque Maxime

 

Le monument de Victor Emmanuel II et la magnifique fontaine de Trevi :

 

P1020938_monument dédié à Victor Emmanuel II

P1020990_Faire un voeu en jetant une pièce dans la fontaine de Trevi

 

La Basilique Sainte Marie-Majeure et le Colisée vu de l’extérieur :

 

P1030030_Basilique Sainte Marie Majeure

P1030040_Le Colisée

 

Le Colisée de l’intérieur (on y organisait même des joutes nautiques) :

 

P1030053_L'intérieur du Colisée

P1030074_Sur les gradins du Colisée

 

L’un des nombreux arcs de triomphe de Rome et la place du peuple :

 

P1030088_Un des nombreux Arcs de Triomphe de Rome

P1030371_On s'amuse sur la piazza del popolo

 

Le Panthéon et le pont (le plus beau de Rome) qui mène au château Saint-Ange :

 

Panthéon de Rome

P1020810_Pont qui mène au Château Saint-Ange

 

Place Navone pendant le marathon international du 10 avril et une église aux 124 marches :

 

P1020832_Place NavoneP1020871_124 marches à gravir près du monument dédié à Victor Emmanuel II

 

Rome moins “cool”

La visite des catacombes : ça se mérite ! Nous avons été mal aiguillés pour l’arrêt de bus et avons dû faire une partie du trajet à pied sur la plus vieille route de Rome : la voie appienne. Nous avons ainsi parcouru plusieurs kilomètres avant de tomber sur les catacombes de San Callisto (composées de 20 kilomètres de galeries dans le sol).

Comme les Chrétiens ne brûlaient pas les corps (la résurrection de la chair suppose de garder son corps et donc de ne pas le brûler) : ceux-ci devaient être enterrés à l’extérieur de la ville.

Nous avons tous récité, les guides comme les touristes, un Ave Maria avant de commencer la visite des catacombes.

Nous avons beaucoup appris pendant cette visite en réalisant combien les premiers Chrétiens avaient été persécutés jusqu’à la conversion de l’empereur romain Constantin au Christianisme (IVème siècle après JC).

La voie appienne (route la plus ancienne de Rome) et la maison près des catacombes de San Callisto :

Voie appienne

P1030324_L'entrée des catacombes de San Callisto se trouve à côté de cette maison

 

 

A côté et dans les catacombes de San Callisto :

 

P1030334_Une petite pause près des catacombes

catacombe de San Callisto

 

 

Jouer, jouer, jouer et apprécier la vie

Jouer au Uno, bien manger et s’amuser en parallèle de la découverte de la ville éternelle.

 

Faire des parties de Uno à Rome

Bien choisir son menu à Rome

 

Bien manger à RomeP1030377

 

P1030373

Bien s'amuser à Rome

Continuer à renforcer les liens et la solidarité dans notre famille

Un soir, nous voulions absolument aller dans un bon restaurant du centre-ville. Tout allait bien sauf que notre p’tit loup s’est mis à vomir en sortant du bus. Après l’avoir réconforté pendant une bonne demi-heure, il a voulu rentrer à la maison.

Adieu le bon restaurant pour le plus grand (et pour nous)… mais nous avons finalement pris des super pizzas à emporter et tout s’est bien passé.

Notre plus grand a eu ainsi une belle occasion de mettre en pratique la solidarité avec son frère et de pouvoir gérer sa frustration par rapport au restaurant.

En conclusion, Rome est vraiment une destination idéale pour la famille : romantique, chargée d’histoire et où l’on peut expérimenter la dolce vita.

 

Et vous, qu’avez-vous apprécié à Rome, en famille ou en couple ?

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Guylène dit :

    Oui, j’ai adoré Rome. Bon, c’était en couple en plein mois d’Août avec une chaleur du diable (si,si, il est même là-bas 😉 ). C’est vraiment une ville magnifique où on peut se promener pendant des heures.
    Depuis je suis Maman et je confirme qu’il est intéressant de voyager en famille pour se retrouver entre nous et mieux se connaître en dehors de son univers habituel et confortable …
    Merci pour cet article.

    • Bonjour Guylène, Merci pour votre commentaire.

      Il fait très chaud en été à Rome. Nous avons eu la chance d’y aller pendant les vacances de Pâques et les températures étaient alors assez clémentes.

      Ce qui est génial avec cette ville : c’est de pouvoir montrer aux enfants son histoire rien qu’en se promenant dans les rues. Notre plus grand étudiait alors la Rome antique et le Colisée (amphithéâtre Flavien) l’a plus qu’impressionné (tout comme nous d’ailleurs).

      Arrivederci gentile Guylène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *