Hé les parents : respirez !

He les parents respirez (les parents positifs)

 

Comme l’enseignent ma prof. de Qi-Gong et mon coach en neurosciences, le fait de rester calme repose en grande partie sur la respiration. Pourtant celle-ci est souvent ignorée lorsque l’on essaie de garder son calme.

Lorsque nous sommes anxieux, inquiets, énervés ou frustrés, notre respiration change. La plupart du temps, au lieu de respirer profondément et efficacement, nos respirations deviennent courtes et rapides.

Cette façon de respirer indique à notre cerveau que nous sommes en danger ! Le cerveau commence donc à préparer notre corps pour l’attaque ou la fuite. C’est alors que nous nous mettons en colère, crions ou voyons le problème comme pire qu’il ne l’est réellement.

Prendre des respirations profondes nous remet sur la bonne voie. Notre cerveau obtient alors l’oxygène dont il a besoin pour penser clairement, nos muscles se détendent, et nous pouvons répondre à la situation calmement.

RESPIREZ pour garder le contrôle !

La prochaine fois que vous commencez à perdre le contrôle de vous-même, à crier, argumenter ou vous sentir inquiet.

Arrêtez tout. Prenez une inspiration par le nez en comptant jusqu’à 4, bloquez en comptant jusqu’à 4 et expirez par la bouche en comptant jusqu’à 4.

Vous devrez certainement respirer plusieurs fois de cette façon avant de commencer à en sentir les effets positifs.

Ce type d’exercice respiratoire peut sembler “trop simple“à certains mais c’est ce qui le rend parfait pour les parents occupés, stressés qui n’ont pas le temps d’essayer quelque chose de plus en ce moment.

Partagez cet article avec d’autres parents imparfaits (comme nous) mais qui se bougent pour rester positifs…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *