Le premier outil important de la parentalité positive : commencer par s’occuper de soi !

 

Aujourd’hui j’ai pris du temps pour moi en allant skier avec un ami (et ce soir je ferai ma séance hebdomadaire de Qi-Gong) !

Nous étions tellement bien en fin de journée que nous avons décidé de manger ensemble le soir chez lui.

Bilan de cette super journée : une forme olympique, 4 enfants qui se sont amusés ensemble après le repas chez nos amis, un lien d’amitié renforcé et une promesse de faire cela plus souvent…

 

ski station Brasses 2

Photo prise au sommet de la station Les Brasses (Haute-Savoie)

 

Nous avons tous des dizaines de listes de choses à faire et à ne pas oublier à la maison comme au travail. Combien d’entre-nous ont mis dans ces listes de d’abord s’occuper de soi ?

Si ce n’est pas le cas, il est grand temps de vous y mettre afin de :

  1. bien vous reposer en dormant suffisamment ou faisant des siestes lorsque vous êtes fatigué(e),
  2. bien manger équilibré, en prenant un bon petit déjeuner…,
  3. bouger : en vous entrainant dans une salle de sport, en courant, skiant avec des amis…,
  4. combler vos besoins émotionnels et faire des choses qui vous plaisent (yoga, méditation, hobby…),
  5. être plus détendu pour mieux vous occuper de vos enfants (ne plus hurler sur eux, être impatient…).

S’il est grand temps de VOUS inclure dans votre liste de choses à faire, c’est avant tout pour augmenter votre bonheur en général et booster votre succès en parentalité positive en particulier.

Dans un monde qui devient de plus en plus occupé, connecté et rapide, il est très facile d’omettre que vous avez parfois besoin de temps pour vous-même. Ce temps où vous pouvez oublier le travail, oublier le ménage, oublier vos enfants et vraiment vous faire plaisir.

En vous réservant du temps pour vous, vos risques d’épuisement au travail (et dans votre vie personnelle) seront considérablement réduits, et vous constaterez même que votre « niveau » de bonheur aura tendance à augmenter.

Bien sûr – C’est plus facile à dire qu’à faire. Mais voici quelques trucs qui vous aideront :

  • Planifiez des moments pour vous dans votre agenda.
  • Commencez petit avec une activité de 10 à 15 minutes par jour.
  • Ré-évaluez vos priorités et adaptez votre horaire à ces activités.
  • Passez vos tâches au peigne fin et vérifiez si vous consacrer trop de temps à certaines d’entre-elles.
  • Lorsque vous planifiez une activité pour vous-même, réservez-vous un défi particulier à accomplir : à savoir la lecture d’un chapitre d’un livre, le fait de soulever plus de fonte au club de gym…
  • Ne sous-estimez pas les bienfaits du repos. Si vous le pouvez, rendez votre activité aussi relaxante que possible.
  • Enfin, et surtout, ne vous sentez pas coupable ou égoïste de vous occuper de vous. Votre santé mentale vous en remerciera.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager sur facebook et de vous abonner gratuitement en recevant notre guide ci-dessous !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *