Comment Marilyn Manson rend mon fils plus autonome ?

le chanteur marilyn manson (les parents positifs)

Le chanteur Marilyn Manson (égérie d’Yves Saint Laurent)

Vous trouvez ce titre un petit peu racoleur : c’est vrai en partie mais laissez-nous vous expliquer ce que la musique en général et Marilyn Manson en particulier ont apporté à notre fils ?

Notre plus grand vient de fêter ses 10 ans et joue de la guitare électrique depuis presque 2 ans. Il joue principalement des partitions de hard-rock : Deep Purple, Nickelback et Bon Jovi (l’un de mes groupes préférés en passant) et a même participé à un spectacle musical.

Il y a quelques semaines, son professeur de musique lui a proposé de commencer à jouer la chanson Sweet Dreams (Are Made Of This) du chanteur Marilyn Manson et nous avons pu constater l’impact de cette décision sur la prise d’autonomie de notre ainé.

Qui est Marilyn Manson ?

Marilyn Manson est un chanteur de metal industriel, très controversé, qui utilise (beaucoup) la provocation et le symbolisme mystique dans une grande partie de ses albums et concerts.

Bien sûr, nous n’étions pas vraiment à l’aise avec le fait que notre fils joue ce type de musique (vous avez vu la photo du chanteur) mais nous avons vite constaté le bon côté des choses.

Tout d’abord quels sont les bienfaits que la musique a apporté à notre rock-star ?

Neurosciences et musique

Guitare électrique (les parents positifs)

Crédit photo : Flickr Mister Beam

Les neurosciences ont démontré que la pratique d’un instrument en général permet de meilleures performances scolaire notamment grâce à une meilleure mémorisation, à une réduction de l’anxiété (la musique adoucit les moeurs) et à une meilleure acuité auditive.

Certaines études tendent même à démontrer une augmentation du QI chez les enfants qui jouent de la musique.

Plus de concentration et de discipline.

Partition de musique (les parents positifs)

Crédit photo : Flickr Romain C.

En effet, une guitare entre les mains, les sens sont plus sollicités qu’à l’ordinaire. Il n’y a qu’à le voir jouer : ses yeux lisent la portée, ses oreilles sont à l’affut de fausses notes potentielles, les muscles de ses bras et de ses mains sont contractés, il fait attention à sa position assise (pour ne pas avoir le dos trop courbé) et à sa respiration, il bat la mesure avec son pied en suivant le rythme de la partition.

La ténacité et la patience face aux obstacles

Tenacité pour apprendre à jouer de la guitare (les parents positifs)

Crédit photo : Flickr Farid

L’apprentissage de la musique est une discipline très rigoureuse. En effet, il faut être patient et sans cesse répéter ses gammes, faire des erreurs aux passages difficiles et les corriger et surtout NE PAS SE DECOURAGER !

L’expérience du risque, la fierté de jouer devant un public et la confiance en soi

Spectacle de musique (les parents positifs)

Crédit photo : Flickr aula2pl

En jouant devant un public avec les autres élèves de son école de musique, il a pu expérimenter le trac (la trouille comme il dit) et la confiance en soi supplémentaire que donne la volonté de vouloir quand même faire le spectacle. Quel sourire quand des tonnerres d’applaudissement ont fusé à la fin du spectacle !

L’accompagnement et la communication d’une figure d’autorité (professeur de musique) bienveillante

Enseignement de la musique (les parents positifs)

Crédit photo : Flickr Delpro-Photographie

Notre enfant est souvent très impatient. Lorsqu’il n’arrive pas à réaliser quelque chose du premier voire du deuxième coup : il a tendance à se décourager.

Grâce à un professeur de musique à l’écoute et déployant des trésors de patience et d’ingéniosité pour enseigner, il a pu expérimenter le fait de se tromper et de devoir recommencer des centaines de fois sous le regard bienveillant d’un adulte, symbole d’autorité.

D’ailleurs, nous nous sommes rendus compte qu’il gérait un peu mieux son impatience depuis.

L’autonomie petit à petit

L'autonomie petit à petit (les parents positifs)

De temps en temps il rentre à pied de son cours de musique. Nous ne sommes pas encore très à l’aise avec le fait qu’avant le collège nos enfants aillent tout seuls quelque part. Nous préférons les accompagner même si ce n’est pas loin.

Pourtant, à sa demande, nous commençons doucement à déroger à cette règle, depuis quelques semaines, en lui permettant de faire certains trajets seul dont celui pour revenir du cours de musique.

Encore plus d’autonomie grâce à Marilyn Manson (c’est quand même le titre de cet article !) Clignement d'œil

L’utilisation d’une tablette et d’internet pour trouver de l’information

Utilisation tablette par un enfant (les parents positifs)

Crédit photo : JSEBOVI

En nous apprenant que son professeur lui avait proposé de jouer une chanson de Marilyn Manson, notre guitariste a voulu en savoir plus sur le chanteur. Il est donc allé chercher l’information tout seul sur Google, Wikipédia… et nous avons écouté plusieurs chansons de l’artiste dans Spotify.

Le réseau social avec les copains

Discussion entre enfants (les parents positifs)

Crédit photo : Flickr Brigitte

Notre jeune “guitar hero” communique sur sa passion avec d’autres enfants qui jouent, eux aussi, de la musique. Marilyn Manson suscite de l’intérêt et de la curiosité depuis plus de 20 ans alors je vous laisse imaginer chez des enfants qui le découvrent pour la première fois. C’est un bon sujet de conversation.

L’acceptation de la différence

Marilyn Manson (les parents positifs)

Le chanteur Marilyn Manson

Marilyn Manson ne ressemble pas à tout le monde. En étudiant son histoire, ses albums… Notre musicien a vite compris que ce chanteur sulfureux n’était pas un “énième produit aseptisé de la musique industrielle” que l’on nous propose régulièrement.

En écoutant, de temps en temps, certaines de ses chansons, nous avons pu nous rendre compte de son talent et de la diversité de sa musique malgré son look gothique voire trash.

Je vous avouerai même que j’ai maintenant quelques unes des chansons écoutées sur ma playlist.

Si vous avez aimé cet article merci de la partager sur Facebook. 😉
Et vous, qu’a apporté concrètement la musique à vos enfants ?

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Maïlys dit :

    Super article, effectivement, c’est bon de lâcher la bride à nos enfants ! Merci le prof de guitare de participer à cette émancipation 😉
    J’étais pleine de principes aussi jusqu’à ce que je réalise qu’élever un enfant, ça n’est pas l’enfermer dans une bulle de coton. J’ai tremblé pendant 12mn la première fois que mon fils de 8 ans est parti chercher le pain tout seul 😀 Mais dès qu’il est rentré (RAVI) j’ai réalisé à quel point cette aventure extraordinaire était d’une banalité sans nom. Pire : que j’étais plus autonome que lui à son âge ! Depuis, je détend de plus en plus le cordon …

    • Bonjour Maïlys et merci pour ce partage.

      C’est vraiment une question d’équilibre entre la sécurité que nous voulons pour nos enfants, leur autonomie et le principe de réalité qui veut que nous avons l’impression de vivre dans un monde de moins en moins sécuritaire (du moins c’est la façon dont il est présenté par la plupart des grands médias nationaux).

      Le fait de voyager régulièrement nous a fait prendre conscience que le monde n’était pas si dangereux que ça pour nos chères têtes blondes mais qu’au contraire il fallait leur laisser expérimenter une autonomie de plus en plus importante à travers le fait d’aller acheter le pain seul 😉 ou même de se rendre au cours de guitare sans les parents.

      Je vous rejoins à 200 % sur le fait que nous étions plus autonomes au même âge mais peut-être que cela était dû au fait que nos parents se posaient moins de questions sur l’éducation des enfants, la parentalité positive… et qu’ils nous ont donné des responsabilités très tôt comme l’avaient fait leurs parents avec eux… ?

      A bientôt et merci de nous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *