“C’est rien, je suis tombée !” ou le harcèlement scolaire

harcèlement scolaire (les parents positifs)

En discutant avec une amie de longue date qui nous parlait de la rentrée scolaire de son fils, nous avons constaté combien le harcèlement à l’école est quelque chose qui peut toucher chacun de nos enfants. Un sur 3 d’après les statistiques nationales.

Attention, le harcèlement peut être à l’initiative d’un élève mais aussi d’un adulte (enseignant…) comme c’est le cas dans l’école de l’enfant de notre amie où c’est carrément le directeur de l’établissement qui hurle après les élèves voire les gifle dans son bureau…

En visionnant le court métrageC’est rien, je suis tombée”, je me suis rappelé ce qu’a vécu, pendant quelques semaines, notre plus grand à l’école.

Qu’est-ce que le harcèlement ?

Voici une définition donnée sur le site du gouvernement : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr :

  • La violence (physique et/ou psychologique) : c’est un rapport de force et de domination entre un ou plusieurs élèves et une ou plusieurs victimes.
  • La répétitivité : il s’agit d’agressions qui se répètent régulièrement durant une longue période.
  • L’isolement de la victime : la victime est souvent isolée, plus petite, faible physiquement, et dans l’incapacité de se défendre.

L’histoire de notre garçon et de son harcèlement

harcelement scolaire (les parents positifs)

Acte I – Scène 1 : Notre garçon est souvent en colère à la sortie de l’école

Depuis quelques jours, il est souvent en colère lorsque nous allons le chercher. Il y a apparemment un groupe de filles qui l’asticotent, se moquent de lui et lui cherchent des misères.

Acte I – Scène 2 : Notre garçon ressasse toujours le même type d’histoires à la maison

Pendant 3 semaines, cela semble devenir obsessionnel car notre garçon nous parle toujours des mêmes histoires avec les filles de l’école. L’une lui est passée devant à la cantine en se moquant, l’autre l’a insulté pendant la récré…

Acte II : Nous cherchons des solutions

Nous sommes un peu désemparés car cela nous renvoie à notre propre histoire. En effet, nous avons aussi  été harcelés par d’autres camarades ou des enseignants pendant notre scolarité et n’en avons pas gardé un bon souvenir. ;-()

Dans un premier temps, nous voulions d’abord en parler, à la sortie de l’école, aux parents des filles qui harcelaient notre garçon mais nous avons eu peur que cela monte dans les tours et que cela se termine en pugilat, chacun des parents défendant son enfant…

Nous avons donc choisi d’en discuter avec l’enseignante de notre enfant.

Acte III : Nous prenons contact avec l’enseignante de notre garçon

Nous avons pris rendez-vous rapidement un matin de la semaine suivante, tôt avant le début des cours. Il a été difficile de caler un rendez-vous à la convenance de chacun mais nous étions motivés.

Acte IV : L’entrevue

Nous avons rencontré une maîtresse à l’écoute, surprise par le comportement des filles par rapport à notre garçon. Cependant, elle avait bien remarqué un changement dans le comportement de notre fils mais sans plus.

Elle avait d’ailleurs fait un cours sur le harcèlement scolaire, quelques semaines auparavant, et tous les élèves avaient signé une sorte de charte de bon comportement.

Nous avons résumé les faits et elle a ensuite beaucoup fait parler notre garçon en lui posant des questions ciblées.

Acte V : On pose des actes pour changer les choses et on avance

La maîtresse a parlé aux filles qui harcelaient notre fils la semaine suivante. Les filles ont alors réalisé qu’elles harcelaient un élève et ont pris conscience que c’était grave.

Les choses se sont vraiment améliorées par la suite et toute cette histoire n’est, maintenant, plus qu’un souvenir.

Prologue : La communication est la clé de voute

Il faut que l’enfant qui se fait harceler, le dise et ne se referme par sur lui-même en s’isolant et gardant les choses pour lui. Nous avons pu trouver une solution par la discussion avec une enseignante compétente mais tout le monde n’a pas cette chance si l’on se base sur notre expérience de la vie scolaire. Cela fera l’objet d’un autre article. Clignement d'œil

Et vous : est-ce que votre enfant a déjà été la victime d’harcèlement à l’école ?

Recherches utilisées pour trouver cet article : harcèlement scolaire, communication, définition

 

Recherches utilisées pour trouver cet article :le harcèlement scolaire

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Magali dit :

    Bonjour Dominique, Bonjour François-Xavier,

    Merci pour le partage de votre expérience ! Il est rare de lire des témoignages de cas de harcèlement qui se « terminent bien » et cela les rend d’autant plus précieux.

    Lorsque la démarche que vous avez appliquée ne suffit pas, il est important que les parents ne se découragent pas et trouvent du soutien. Des ressources en ligne existent ainsi que des lieux de rencontre, par exemple l’association Marion la main tendue :
    http://www.marionlamaintendue.com/

    A bientôt,
    Magali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *