Les 10 règles à suivre pour réussir sa vie scolaire puis professionnelle sans langue de bois !

Albert Jacquard (les parents positifs)

Albert Jacquard, père d’une analyse qui met à mal notre système éducatif

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que notre blog est axé sur les solutions du monde entier pour améliorer sa vie de famille et la vie de nos enfants à l’école. Les conseils que nous allons vous donner : nous nous les sommes appliqués à nous-mêmes il y a de nombreuses années puis à nos enfants.

Comme le souligne Albert Jacquard dans différents écrits : l’Ecole n’est vraiment pas là pour nous aider à réaliser notre plein potentiel.

Citation d'Albert Jacquard sur l'école et le système éducatif (les parents positifs)

Dans notre société française, l’accent est vraiment mis sur le fait de poursuivre des études (plus ou moins longues) après le bac. La promesse faite est qu’un bon diplôme = un bon travail (bien payé avec des horaires de bureau nous permettant d’organiser notre vie de famille facilement).

Dans notre couple, nous cumulons même, à nous 2, plus de 14 années de formation post-bac. C’est pour cela qu’avec 20 ans de prise de conscience et de recul, je peux le dire : QUEL MENSONGE !

Le but de cet article, est de mettre en avant les règles qui peuvent permettre à nos enfants et nous-mêmes de réussir dans notre système éducatif – encore très traditionnel – d’abord puis dans le monde du travail voire dans les autres domaines de la vie.

La “vie scolaire” en général comprend beaucoup de choses, dans cet article, je ne parlerais que de l’aspect “formation”.

A l’Ecole, vous avez pu le constater, il y a en gros 3 catégories d’élèves :

  1. ceux qui ne comprennent rien en cours (494 000 jeunes ont quitté en 2015 le système scolaire français sans diplôme selon cet article du Monde), et pour qui chaque leçon se transforme en une véritable séance de torture mentale ;
  2. ceux qui réussissent tout, qui attendent que le cours accélère parce que tout est trop facile, qui auront les meilleures places des filières sélectives et le meilleur réseau relationnel ;
  3. ceux qui sont dans la moyenne (l’écrasante majorité) et qui suivent le cursus mais sans vraiment bénéficier des dernières découvertes et techniques des neurosciences (types de mémoire, carte heuristique/mind mapping, type d’intelligence…) qui sont quasi-inconnues du personnel enseignant.

Dans cet article, vous allez apprendre 10 conseils pour Favoriser l’apprentissage scolaire (ou extra-scolaire) et la réussite de vos enfants.

A l’heure des jeux paralympiques, voici donc les 10 conseils pour réussir l’apprentissage scolaire (ou extra-scolaire) et la réussite de vos enfants.

Par ordre d’importance : le premier conseil vaut de l’Or, les 3 suivants sont d’Argent et les 6 derniers de Bronze.

Voici donc le premier conseil “médaillé d’or” pour l’avenir de vos enfants

 medailles-olympiques-les-parents-positifs

1. Ne croyez pas que l’Ecole de la République est là pour faire réussir vos enfants dans la vie !

Attention, je tiens à préciser que nous différencions le système éducatif des enseignants bien sûr. Nous avons plusieurs amis enseignants qui confirment ce qui suit.

En exagérant à peine, l’Ecole est là pour créer une classe moyenne de salariés, vivant une vie de fourmi (bien décrite par Bernard Werber). Métro – Boulot – Dodo, se réveillant tôt et donnant toute son énergie pour nourrir le rêve de leur patron et payer des taxes allant directement alimenter le train de vie des élus de haut niveau !

Notre système éducatif privilégie la mémorisation et met l’emphase sur le fait qu’il est “mauvais de faire des erreurs” plutôt que sur le bon côté de s’essayer, tâtonner pour finalement trouver la/une solution.

C’est aussi à l’école que l’on commence à coller des étiquettes, dès le primaire, qui resteront parfois toute la vie : l’enfant reçoit une… gommette : “élève studieux”, “paresseux”, “timide  mais poli”, “gentil”…

Le système d’éducation n’inclut pas non plus dans les programmes des matières telles que : l’intelligence émotionnelle, l’intelligence financière, les relations interpersonnelles, les aptitudes à la communication, l’esprit d’entreprise, la résolution de problèmes, le bien-être, la méditation, la gestion de l’avenir, la gestion du temps et beaucoup, beaucoup d’autres.

Pour vraiment réussir, vous devez donc encourager votre enfant à être proactif ! Cela commence par prendre de l’avance sur le cours, s’intéresser à des notions hors programme, apprendre à travailler avec un ou deux autres camarades.

Pour vous en convaincre n’hésitez pas à lire le livre d’anticipation “le meilleur des mondes” d’Aldous Huxley.

Les 3 conseils suivants méritent la médaille d’argent

2. Savoir Gérer son Temps est primordial.

Si nous sommes tous égaux devant le temps qui passe, nous ne le sommes pas dans la façon de l’utiliser. Clignement d'œil

C’est la seule ressource que nous perdons de façon inévitable. L’argent peut être perdu et regagné ensuite, mais pas le temps. Nous connaissons tous l’adage : “Le temps c’est de l’argent”, mais en fait nous devrions dire “Le Temps est plus important que l’Argent”.

Pour gérer son temps correctement, il faut savoir analyser quels sont les activités chronophages dans notre journée, et s’entraîner à travailler plus efficacement, en évitant les perturbations et les interruptions !

La meilleure méthode pour cela est celle basée sur la loi de Pareto : nous devons nous concentrer sur 20 % des activités qui génèrent 80 % de résultats par rapport à nos objectifs.

3. Avoir des objectifs (clairs et réalisables).

Je donne des formations depuis des années. J’ai remarqué qu’il y a là aussi deux catégories d’enfants et d’adultes :

  • ceux qui n’y arrivent pas par manque de méthodes, alors qu’ils travaillent plusieurs heures par jour,
  • ceux qui possèdent les bonnes méthodes de travail, mais ne les appliquent pas, parce qu’ils n’en voient pas l’intérêt ou par paresse.

Augmenter sa motivation et sa force de volonté suppose d’avoir des objectifs clairs et mesurables !

Un objectif doit-être SMART :

  • Spécifique : La spécification de l’action doit être clairement établie. On utilise parfois le terme « Simple » ;

 

  • Mesurable : Il doit être mesurable, les indicateurs chiffrés devant être incontestables et reconnus comme tels par la personne/l’enfant (je passe de 12 à 13/20 par exemple) ;

 

  • Acceptable : Il doit pouvoir être atteint, Il doit être réalisable et ne reposer que sur la motivation de la personne/l’enfant. il peut-être réajusté si le contexte change ;

 

  • Réaliste ou Pertinent : Il doit être directement lié à l’activité de la personne/l’enfant;

 

  • Temporellement défini : Il doit être inscrit dans le temps, avec une date de fin (et éventuellement des étapes intermédiaires).

4. Ne pas sacrifier les activités importantes pour soi.

Si ce n’est pas en regardant les jeux télévisés ni même le journal de 20h que l’on réussit dans la vie. Ce genre d’activités chronophages doivent être oubliées au profit d’autres plus efficaces.

A contrario, certaines autres activités ne devraient pas être sacrifiées. Il faut savoir analyser et réduire les activités qui n’ont pas une haute Valeur Ajoutée. Comme le disait Jim Rohn : “Les pauvres ont de grandes télés, les riches ont de grandes Bibliothèques”.

En faisant le point, nous avons constaté que 3 activités sont importantes et participent à l’épanouissement de l’être :

  • Les activités sociales : lorsque nous sortons, nous aimons bien emmener nos enfants avec nous. Nos enfants ont aussi leur propre vie sociale avec les copains sans intervention de notre part.
  • Les activités sportives : ce n’est un secret pour personne que le sport favorise la santé, la confiance en soi, la concentration… Nos enfants sont très sportifs (club de foot, piscine, ballades en vélo…) et nous voyons les bienfaits de cela sur leur réussite scolaire.
  • Les activités culturelles. Nous essayons, pendant les vacances, de voir les lieux (les oeuvres de Gaudi à Barcelone, Rome, l’Amérique du nord…) inscrits au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO… Lire est très important. Il faut à la fois lire des classiques littéraires (Fox dans ses conseils pour devenir PDG recommandait de lire des livres comme l’Art de la Guerre de Sun Tsu, la Bible, Shakespeare, Zola …) mais aussi de se pencher sur les livres de non fiction (développement personnel, spiritualité…).

Il faut donc s’organiser en conséquence. Si réellement vous pensez ne pas avoir le temps, c’est déjà probablement à cause d’une mauvaise organisation et pas parce que vous faites 4 heures de sport par semaine.

Par exemple, une excellente idée que j’ai empruntée à un ami : c’est d’écouter des livres audio, des vidéos youtube ou des podcasts sur différents sujets de développement qui m’intéressent pendant que je cours et que je soulève de la fonte.

Les 6 conseils médaillés de Bronze.

5. Etre à la pointe de la Technologie.

Il suffit de regarder les géants comme Microsoft, Google ou Facebook pour comprendre que la Technologie est un pilier fondamental de la réussite. Il faut arriver à comprendre les changements technologiques de notre monde afin de saisir les meilleures opportunités. Il y a d’autres façons de réussir et de vous enrichir, s’appuyer sur l’immobilier par exemple.

6. Savoir entourer votre enfant des bonnes personnes.

Il est bien connu que nous sommes souvent « la moyenne » des cinq ou six personnes que nous côtoyons le plus. D’ailleurs, le vieil adage “Dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es” met bien en valeur le fait que l’individu s’identifie aux membres du groupe auquel il appartient.

Il vaut mieux que votre enfant soit seul que mal accompagné et c’est à lui de décider ce qu’il veut une fois expliqué ce concept.

7. Croire dans le potentiel et dans la précocité de votre enfant.

Comme le dit ma coach en développement personnel : “les enfants d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux que nous étions il y a encore une trentaine d’années”.

L'enfance n'est pas une maladie (les parents positifs)

8. Apprendre à travailler en groupe de deux ou trois personnes.

Pour créer son réseau et s’enrichir au contact de l’autre. Pour créer une émulation et des synergies selon les compétences de chacun mais aussi pour développer l’esprit d’équipe et son leadership.

9. Utiliser le potentiel des nouvelles technologies pour apprendre.

Par exemple, en Mathématiques : le site Math et Tiques est incontournable.

Nous utilisons également les MOOCs, skype, youtube pour enrichir nos connaissances en famille…

De même pour apprendre les langues, il existe une foultitude de sites pour la phonétique, le vocabulaire, la grammaire, regarder des vidéos ou faire des échanges linguistiques, tu m’apprends l’anglais et je t’apprends le français.

10. Ne pas se focaliser uniquement sur les notes.

Bien sûr il ne s’agit pas de ne pas tenir compte du tout des notes. C’est un très bon indicateur. Cependant ceux qui réussissent dans la vie ne sont pas toujours ceux qui ont eu les meilleures notes malgré ce qu’on nous fait gober à… l’école !

Néanmoins, souvent, ceux qui ont de mauvaises notes à l’école sont tellement dévalorisés qu’ils continuent d’échouer  par  la suite. Demandez aux 494 000 jeunes qui ont quitté le système scolaire français sans diplôme en 2015… Que sont-ils devenus et que font-ils maintenant ?

Et vous, quelles règles suivez-vous pour que vos enfants réussissent leur vie et dans la vie ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :les trucs pour reussir sa vie scolaire, 10 solutions pour la vie scolaire, les solution pour une meilleur vie scolaire, Les Meilleures Techniques pour Réussir dans la Vie, la vie scolaire et la vie chrétienne, la gestion du temps du chrétiens pour réussir sa vie scolaire, des solution pour réussir le vie scolaire, comment gerer sa vie personnelle et sa vie scolaire, comment faire pour gerer sa vie scolaire, vie chretienne et vie scolaire

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *